sommeil bébé réveils fatigue
Maternage

Les 5 trucs que j’aurais aimé savoir avant sur le sommeil des nouveaux-nés

Quand on est enceinte, on reçoit beaucoup d’informations de toute part. Sur le sommeil, chacun y va de sa petite anecdote ou de son conseil bien-pensant. Bien sûr, il y’en a à prendre… et beaucoup à laisser.

En voilà cinq que j’aurais pourtant bien aimé recevoir !

La première nuit: la grande illusion

On dit souvent que la première nuit après leur naissance, les bébés dorment plusieurs heures d’affilées, épuisés qu’ils sont de leur Grande Arrivée. Trop chouette, vous direz-vous.

Malheureusement, je suis obligée de vous arrêter tout de suite. Déjà, il y a de fortes chances que ce prodige ne se reproduise pas avant…plus ou moins longtemps (Mon P’tit Deux a 18 mois et j’attends toujours. Sans vouloir vous faire peur).

En plus, il semblerait que la jeune accouchée, elle, sécrète pendant 48h après l’accouchement des hormones qui la maintienne éveillée (c’est ce que j’ai appris en préparation à l’accouchement, même si je ne trouve pas de litterature sur le sujet).

Donc, bébé dort mais pas maman. C’est ballot.

Pour Mon Grand, entre un accouchement à rallonge et les fameuses hormones, j’ai calculé que je n’ai dormi que 2h sur 72h.

Alors, le point négatif: on est explosée (mais bon, plus ou moins shootée aux hormones et à la bonne odeur de bébé, alors ça passe).

Le point positif: on se découvre des capacités à ne pas dormir qui nous seront fort utiles pour les 18 années à venir.

La deuxième nuit: la nuit de java

Ce terme à l’allure plutôt festif décrit la deuxième ou troisième nuit de la majorité des nourrissons qui sollicitent sans arrêt leur mère, ne se calmant qu’à leur contact.

Alors ce truc là, je n’en avais jamais entendu parler pour Mon Grand et dans l’état semi-depressif où je me trouvais, ça aurait été cool qu’on m’informe que c’était normal.

Pour Mon P’tit Deuz, je me recouchais parfois pour 10 minutes seulement avant que le téléphone ne re-sonne (et oui, Mon P’tit Deuz a été hospitalisé en néonat, je devais faire les aller-retour entre le 2ème et le 8ème étage!) .

Même si la nuit a été difficile, je l’ai bien mieux vécue car je savais à quoi m’attendre.

J’ai aussi été vraiment été aidé par la mise en pratique des outils de respiration appris en sophrologie  (20 min de respiration = 2 heures de sieste dixit la sage-femme).

Le jour, la nuit,… des concepts abstraits pour bébé

Que ce soit pendant la grossesse où lors de ses premiers mois de vie, le bébé humain n’a que faire des conventions qui consistent à dormir la nuit et rester éveillé le jour – ce qu’on appelle le rythme circadien.

Durant ses 2 premiers mois, le bébé vit sur un rythme dit « ultradien », avec des cycles de 3-4 h qui suivent le schéma « alimentation-veille-sommeil ».

Par ailleurs, les expériences d’isolement temporel ont montré que, jusqu’à 3 ou 4 mois, le bébé est calé sur un rythme de 25 h et non pas 24 h (si quelqu’un sait me dire pourquoi??).

sommeil bébé rythme
Ne demandez pas à bébé de quoi il s’agit, il n’en a aucune idée

Tout cela pour dire, qu’il y a de bonnes chances que vous deviez attendre 3 ou 4 mois avant que votre bébé acquiert un rythme socialement acceptable (les gars qui ont établi la durée du congé mat’ devaient pas être calés-calés en rythme circadien).

Bien sûr, c’est une moyenne et vous entendrez toujours des histoires de bébés qui ont fait leurs nuits dès la maternité. Ça existe, ce n’est juste pas la norme !

Il n’y a rien de spécial à faire pendant cette période, il n’y a pas besoin d' »apprendre » au bébé à dormir, mais juste de répondre à ses besoins. L’acquisition du sommeil se fera naturellement, sans intervention des parents, et sera définitive autour des 3 ans de l’enfant (oui, oui vous avez bien lu, 3 ANS).

Le nourrisson ne dort pas … « comme un bébé »

Alors oui, c’est vrai, le nourrisson dort beaucoup, entre 16 et 20h par jour. Ca a l’air super comme ça, hein? Le truc qu’on vous dit moins, c’est que les premières semaines, la durée de ses cycles de sommeil est très courte (autour de 50 minutes). Et bien sûr, il ne sera pas forcément capable de se rendormir seul entre deux cycles.

Donc en gros, votre bébé s’endort, vous avez juste le temps de vous installer et de piquer du nez que PAF, il se réveille et on recommence tout le tintouin.

Pendant les premières semaines de Mon Grand, à chaque moment où il dormait, je devais prioriser mes besoins entre manger, dormir et me laver (en 50 minutes, difficile de faire les trois). Et, je peux vous dire que, dans l’état où j’étais, 90% du temps, je choisissais de dormir !

Et encore, Mon Grand était un bébé vraiment cool niveau sommeil. Avec Mon P’tit Deuz, la question de la douche ou du repas ne se posait pas vraiment, puisqu’il ne voulait faire ses siestes.. que dans mes bras, et ce jusqu’à 4 mois. Ce qui est – sans vouloir vous faire peur- tout à fait fréquent (rapport à ce que je racontais ici).

Le bébé fait des bruits bizarres la nuit !

Savez-vous qu’il est recommandé par l’OMS et l’Académie de Pédiatrie des Etats-Unis que votre bébé dorme dans votre chambre pendant 6 mois à 1 an? Cela réduirait le risque de mort subite du nourrisson en plus de nourrir son besoin de contact (notamment en cas de cododo).

A l’époque de Mon Grand, j’avais lu une recommandation stipulant 3 mois et nous l’avions suivi.

Arrivé au jour fatidique des 3 mois, je m’étais habituée à dormir avec lui et j’étais rassurée de sentir sa présence près de moi, j’étais prête à continuer comme ça.

B. ne l’a pas du tout entendu de cette oreille. Très sensible au bruit, il était dérangé toutes les nuits par tous les bruits bizarres que produisait Mon Grand.

Il faut dire que c’est impressionnant au début, on ne s’attend pas à ça de la part d’un tout petit bout d’Homme. Cela provient en partie du fait que la lolpremière phase de sommeil du bébé est le sommeil dit « agité », qui porte bien son nom. Mouvements, mimiques, respiration rapide…

Pour Mon Grand, ce qui m’a le plus marqué c’est le bruit de ses bras qu’il faisait retomber lourdement sur le matelas.

Pour Mon P’tit Deuz, c’est sa respiration irrégulière. Je me souviens être restée suspendue plus d’une fois dans l’attente qu’il reprenne sa respiration.

La bonne nouvelle, c’est que si votre bébé est dans la norme et qu’il fait des nuits pourries (selon vos critères), vous serez tellement crevés que ce n’est pas quelques bruits bizarres qui vous dérangeront !

 

Et vous, quels sont les trucs que vous auriez aimé savoir sur le sommeil des nourrissons?

 

Lire, ça inspire (pour aller plus loin sur le sommeil des bébés et jeunes enfants):

Un sommeil paisible et sans pleurs, Elizabeth Pantley

Dormir sans larmes, Dr Rosa Jové

 

La mise en place des rythmes du sommeil chez l’enfant

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez mes articles ? Super ! Suivez-moi :)