Grossesse et accouchement,  Parentalité consciente

A toi, le nouveau parent

En ce moment, c’est l’avalanche de bébés dans mon entourage. Alors, ça m’a ramené en arrière, quand moi aussi j’accueillais mon premier bébé. C’était hier et c’était il y a mille ans. Tout a tellement changé depuis. Alors, voilà, avec mon recul ce que j’ai envie de dire à ces tout jeunes parents.



Maintenant, vous savez que vous ne saviez rien

Ca y’est, vous êtes devenus parents. Vous êtes passés de l’autre côté. Dans un monde nouveau, en orbite autour de la planète Bébé.

Oh bien sur, parents, vous avez déjà commencé à l’être depuis 9 mois. Vous avez senti grandir en vous l’amour, la peur face à l’inconnu, le poids des responsabilités.

Mais, ce qui a changé depuis La Rencontre, c’est que vous êtes maintenant le parent d’un enfant réel. Et non plus d’un enfant rêvé, fantasmé. Car oui, des enfants, on pense tous savoir ce que c’est avant d’en avoir. Normal, y’en a partout des enfants. Nous même, on a été enfant. Avant de devenir maman, je pensais bien visualiser le truc. J’avais un avis sur tout ce que je ferai différemment d’untel ou pareil qu’unetelle. Parce que j’avais des principes moi, madame.

Sûrement en aviez vous aussi, avant, des principes. Et puis,… il y a eu La Rencontre! Et peut-être que certains ont déjà volé en éclat. Et que vous réalisez que tout ce que vous pensiez savoir n’est qu’illusion. Maintenant, vous commencez à comprendre. A comprendre que vous ne saviez pas en fait. A comprendre les autres parents aussi. Et à regarder les vôtres d’un oeil nouveau.

Oh pourtant, vous vous êtiez préparés, vous aviez lu, vous aviez échangé. Vous pensiez savoir des choses. Et c’est sûrement le cas ! Mais souvenez vous, ce ne sont que des repères et des outils. Il n’y a pas de mode d’emploi. Il y a en face de vous un être unique avec ses besoins propres.

Une partie de vous sait

Mais rassurez-vous ce n’est pas grave que vous vous sentiez perdus et désemparés. Car très vite, vous allez devenir l’unique expert de votre enfant. Oui, les médecins voient défiler beaucoup d’enfants, oui les autres parents ont l’expérience des leurs. Mais aucun n’aura l’expérience DU vôtre. Ni le Dieu-Docteur. Ni Tata Monique qui en a eu 5. Ni la blogueuse qui livre ses conseils derrière son écran.

Alors, c’est vrai le jeune parent épuisé peine parfois à croire qu’il est expert en quoique ce soit. Mais c’est pourtant la vérité. Personne d’autre ne LE connaitra aussi bien que vous. Comment ça marche? Tout simplement, Il est la et Il va vous montrer. Il va vous apprendre ce qu’est un enfant. Il va vous apprendre à devenir parent. Il va vous dire ce qui lui faut. Et vous allez savoir. Parce que c’est comme ça que ça fonctionne depuis la nuit des temps. Votre seul travail d’expert est d’être présent, disponible et à l’écoute.

D‘écouter votre instinct en somme.

Être parent ça s’apprend

Mon conseil précédent est simple et pourtant beaucoup plus compliqué à mettre en pratique qu’il n’y parait (#arnaque).

Car dans nos sociétés modernes, la petite voix de notre instinct… est noyée au milieu de plein d’autres petites voix. Celles de nos peurs, de nos conditionnements, de nos croyances limitantes.

Alors, malheureusement, parfois (souvent), ce n’est pas la bonne voix que vous entendrez. A titre d’exemple, lorsqu’un bébé pleure, l’élan naturel de la jeune maman, est de le prendre dans les bras. C’est ce que lui dicte son instinct, c’est même hormonal. Et pourtant… combien laissent pleurer leur enfant… par peur « qu’il s’habitue », par croyance « qu’il fait un caprice », par principe parce « qu’il faut qu’il apprenne qui commande ».

Alors, pour vous reconnecter à cette petite voix, il va falloir que vous déconstruisiez tout ce que vous pensez savoir sur l’éducation des enfants. Pour moi, une bonne manière de le faire a été de me renseigner. Je me suis remplie et me rempli encore de lectures. Oh, et s’il vous plait, choisissez des livres récents et bien documentés. Pas celui du pédiatre médiatique sponsorisé par Nestlé.

Tout ce savoir vous donnera un socle théorique sur lequel vous appuyer. En fait, il vous réapprendra ce que vous savez déjà au fond de vous. Les neurosciences montrent aujourd’hui ce que les mères sentent depuis la nuit des temps. Ne pas laisser pleurer son enfant, le porter, dormir avec lui…

S’entourer, c’est vital.

Avec tout ce savoir théorique et en vous exerçant à écouter votre petite voix, vous serez vraiment prêt pour la grande aventure. Oh, ca ne veut pas dire que vous n’aurez jamais besoin de soutien, non. Parfois (souvent) on se sent quand même perdus ou démunis ou juste au bout du rouleau. Oui, avoir un enfant, c’est beau, c’est magique, c’est merveilleux.

Mais, c’est dur aussi !

Alors, ok, sollicitez des avis dans ce cas. Mais ne suivez les conseils que s’ils sonnent profondément justes pour vous. Pas parce que ça a fonctionné chez les autres. Ou que c’est une blouse blanche qui le dit. Ou que ca a été liké 12876 fois.

Et puis, en vrai, bien souvent, les conseils, ce n’est pas ça qu’il vous faut. Ce dont vous aurez besoin … c’est de l’écoute! De l’écoute attentive, bienveillante, active. Celle qui vous aide à voir ce que vous savez déjà. Alors, entourez-vous de personnes bienveillantes, attentives, attentionnées. Celles qui sauront vous écouter et vous offrir des heures de ménage et des petits plats préparés plutôt que celles qui vous livreront leurs « il faut faire comme ça ».

Un voyage merveilleux… mais pas que

Vous savez, parfois, j’aimerais tellement revenir exactement là où vous en êtes, au début de La Rencontre… Oh oui, vraiment, vous avez pris le train pour un voyage merveilleux.

Mais pas que.

Oui, le voyage est globalement extraordinaire et magique. Mais cela ne veut pas dire que tout sera rose. Vous allez découvrir l’amour inconditionnel. Et parfois le désespoir profond. Vous serez ivre de tendresse vingt fois par jour. Et délirant de rage de temps en temps. Votre coeur se serrera de gratitude et de félicité. Et vos poings se serreront de colère et d’incompréhension.

Vous avez pris le train, mais option montagne russe. Avec des hauts très hauts et des bas très bas. Il y a des moments ou vous aurez envie de sauter en route. Et la plupart du temps où vous savourerez avec beatitude le panorama. Oui, vraiment, c’est un voyage pas comme les autres qui vous attend. Un voyage en vous-même. Un voyage en l’humain. Un voyage au coeur de l’Autre, fait de découvertes mutuelles.

Tout ce que vous pensez savoir, tous vos principes, toutes vos certitudes seront mis à mal. Vous aurez alors le choix de lutter, pour revenir à la sécurité de ce que vous pensez savoir. Ou de lâcher prise et de vous laisser emmener. Je vous conseille personnellement la deuxième option, même si mon petit doigt me dit que vous ferez probablement des aller-retours entre les deux.

Quoiqu’il en soit, vous ne serez plus jamais le même. Votre quotidien va changer. Vos priorités vont changer. Votre vision du monde va changer.

Le temps va s’accélerer, votre coeur va grandir et vous apprendrez tellement sur vous-même.

Et ce sera sûrement pour le mieux.

Alors, voilà, vous êtes passé de l’autre côté. Et maintenant, le voyage va vraiment commencer. Je vous souhaite d’en savourer chaque instant. Oui, chaque instant, même le plus difficile. Souvenez-vous, c’est un voyage qui dure longtemps mais qui passe vite.

Vous avez aimé cet article? Dites le moi en le likant, en commentant et n’oubliez pas de vous inscrire pour recevoir les prochains articles directement dans votre boîte mail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez mes articles ? Super ! Suivez-moi :)