mettre bouche caillou terre sale immunité exploration
Parentalité consciente

Pourquoi je laisse mes enfants mettre (presque) tout à la bouche?

Mes enfants sont, comme tous les autres passés par cette phase où ils mettaient TOUT à la bouche. Et comme souvent dans l’éducation que nous leur donnons, nous avons choisi d’accompagner plutôt que d’interdire.

Alors concrètement, qu’est ce qu’on a fait ? Et bien à 90% du temps, nous les avons juste laissé faire:

Un petit bâton qui traîne par là? Fais toi les dents mon fils.

La poignée du caddie? C’est bon pour l’immunité.

La touffe d’herbe? Et hop, plus que 4 fruits et légumes et le compte sera bon.

Bon dit comme ça, ça peut paraître un peu laxiste voire inconscient.

enfants mettre à la bouche
Papa et Maman sirotent un mojitos, vous pouvez mâchouiller tout ce que vous voulez les enfants.

 

Alors pourquoi on a laissé faire?

Mettre à la bouche, c’est le travail – très sérieux- de bébé

Je suis toujours un peu perplexe quand je vois des parents suivre leurs enfants à la trace « non ne met pas le livre dans la bouche », « non, le hochet c’est pas fait pour être mangé », …

Je me demande toujours si ces parents ont peur que leur enfant n’arrête jamais de mettre tout à la bouche.

ado deseperee
J’ai encore du la punir, elle avait déjà mâchouiller la moitié de mon roman de l’été, je ne sais plus quoi faire

Et puis surtout, je suis un peu triste pour les parents qui sont sur le qui-vive en permanence et pour les enfants qui ne peuvent pas faire leur travail tranquillement.

Car oui, découvrir le monde, c’est le travail des bébés ! Et de 6 mois à 1 an (environ), pendant le stade dit « oral » , la découverte se fait principalement par la bouche.

Interdire à bébé de mettre à la bouche, c’est donc aller contre sa nature. D’ailleurs, le risque d’agir ainsi c’est de prolonger la période « tout à la bouche ».

Oui, mais laisser mettre à la bouche c’est sale et dangereux, non?

Alors c’est sur que ça nécessite quelques précautions préalables. Ici, on a suivi deux règles pour accompagner nos enfants dans cette période.

La première , c’est que nous avons adapté l’environnement. En gros, on a simplement évité de laisser traîner des petits objets qui pourraient causer un étouffement. Bon ça parait simple comme ça, mais avec un aîné qui laisse traîner ses jouets partout, ça se complique.

La deuxième c’est qu’à chaque fois qu’un de nos enfants mettaient quelque chose à la bouche, on essayait de se poser ces deux questions: est-ce que c’est VRAIMENT dangereux? Est ce que c’est VRAIMENT sale? Si la réponse à l’une de ce deux questions était oui, alors on intervenait. Sinon, on laissait faire (lacher prise, zen, toussa-toussa).

Et concrètement, est-ce qu’on a VRAIMENT laissé mettre tout à la bouche ?

La réponse aux deux dernières questions dépend vraiment du dégré de tolérance de chacun donc à chacun de décider ce qui selon lui est sale ou dangereux.

Par exemple, par peur de l’étouffement, je n’ai jamais pu laisser mes enfants mettre les cailloux à la bouche ( sauf les gros qu’ils ne pouvaient pas avaler). Je connais une maman qui a laissé faire ses trois enfants – et même les avaler -et les trois se portent à merveille.

Chacun a donc des limites qui lui sont propres et ces limites peuvent même évoluer.

A plusieurs reprises, nous nous sommes rendus compte que nous posions certaines limites par principe ou par confort plutôt que par réelle conviction.

Par exemple, mon petit deuz’ a très vite montré un intérêt sans faille pour la terre de la plante d’intérieur. Au début, nous le détournions systématiquement parce que « la terre ça ne se mange pas » (=PRINCIPE ) et aussi parce que nettoyer la terre 10 fois par jour, c’est relou (= CONFORT).

Mais, mon petit deuz’ est un être perseverant. Au bout d’un moment, on en a eu marre d’être sur son dos donc, comme on ne trouvait ça ni vraiment sale ni dangereux, on a laissé faire. Et aussi, je dois bien avouer qu’on avait l’espoir qu’une fois qu’il aurait goûté une ou deux fois la terre il n’y reviendrait pas.

mon enfant mange de la terre
Bon, en fait il y est revenu !

Au final, il a mangé tranquillement de la terre pendant plusieurs semaines et puis il a arrêté. Il n’a pas été plus malade qu’un autre et pour nous, c’était finalement plus reposant de nettoyer le sol (et le bébé) de temps en temps que d’être toujours sur son dos.

Au final, mes enfants ont machouillé ou carrément mangé des batons, de la terre, les caddies, les vitres, les jouets, les livres, le sable, le sol… Et sûrement plein d’autres trucs que je n’ai pas vu !

Et vous, laissez-vous vos enfants machouiller des trucs bizarres? Dites moi tout dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez mes articles ? Super ! Suivez-moi :)