sommeil enfant reveil nocturne
Maternage

Ce que j’aurais aimé savoir avant sur le sommeil des enfants

Entre les images d’epinal de l’enfant paisiblement endormi dans son lit et les injonctions (erronées) de la société et de Tati Huguette, nous sommes parfois démunis face à la réalité de nos nuits de parents. Ajoutés a ça notre fatigue de jeunes parents et les conseils divers et variés ( et souvent contradictoires et complètement obsolètes, tant qu’à faire ) , nous remettons en cause notre valeur de parents ou bien la normalité de nos enfants. Or s’il est un fait qui devrait être enseigné en préparation à l’accouchement, c’est que le sommeil des enfants n’est pas acquis avant 3 ans. Trois ans pendant lesquelles vos soirées et vos nuits ne seront plus pareilles. Ce qui est fatiguant. Et normal.

Les enfants, ça se réveillent la nuit

Qu’un nouveau-né se réveille la nuit, je pense que c’est globalement acquis pour tout le monde. Mais la croyance populaire, veut que, passées quelques semaines, un enfant enquille douze heures de sommeil sans réveiller ses parents. La preuve, à peine serez-vous rentrés de la maternité, que vous devrez répondre dix fois par jour au sempiternel « alors, il fait ses nuits? ». Le premier mois, on ne vous dira trop rien si vous répondez non. A la rigueur, on lui donnera 3 mois à ce bébé pour devenir nocturnellement docile (oui, j’ai inventé un mot, vous aimez?) . Mais passé 6 mois, c’est forcément que les parents ont raté quelque chose! Savez-vous que vous vous réveillez 3 fois par nuit? Ce sont des micro-réveils, entre vos cycles de sommeil. Sûrement que vous ne vous en rendez même pas compte. C’est peut-être le moment où vous tirez sur la couette parce que le conjoint a tout piqué. Ou que vous buvez un coup. Ou que vous allez aux toilettes. Bref, les réveils nocturnes sont normaux. Seulement, nous, adultes, avons acquis la capacité à nous rendormir après un réveil. L’enfant, à cause de son immaturité, ne sera pas forcément en mesure d’identifier ou bien de nommer son besoin (pipi, soif, froid, chaud…). Il aura besoin de votre aide pour se rendormir. Ou peut-être simplement d’être rassuré ! Et oui, accompagner son enfant, c’est un travail à plein temps. Ca ne s’arrête pas entre 20h et 8h !

Les enfants peuvent avoir besoin d’être accompagnés dans le sommeil

Je vous en parlais, Mon Grand a été un nourrisson puis un bébé super facile. Au moment des siestes et des nuits, on le posait dans son lit éveillé on faisait un bisou et hop aurevoir jusqu’au lendemain ! Ca a commencé à se gater vers 18 mois (suite à un déménagement). Le soir, il sortait de son lit, une fois, deux fois…. vingt fois ! Au début, on a été en lutte. Nan, mais on va pas y passer toutes nos soirées quand même? On le raccompagnait, on s’exaspérait… on a tenté des méthodes dont je ne suis pas du tout fière aujourd’hui… Et puis, on a compris qu’on pouvait soit continuer à résister et rentrer dans un rapport de force, soit accompagner la réalité. On a donc fini par accepter cette situation, avec la conscience que ce n’était qu’une phase ! Ca a duré 18 mois. 18 mois où alternativement, son père ou moi passions trente minutes à une heure allongé à côté de lui. A attendre qu’il s’endorme en se prenant des coups dans la tête (faire des galipettes aide à s’endormir apparemment) et à écouter ses récits décousus. Se renseigner sur le sommeil des enfants, comprendre ce qui pouvait se jouer pour lui nous a grandement aider à accepter la situation. S’endormir nécessite de lâcher prise. Et certains enfants ont besoin d’une présence rassurante pour se détendre et se laisser emmener au pays des rêves. Soyons honnêtes, c’est aussi le cas de beaucoup d’adultes non? Et puis, l’autre phénomène, c’est qu’arrivé à un certain âge, l’enfant comprend ce qu’il rate quand il dort et pas les autres ! Quoi, mais moi je vais me coucher et pas Papa et Maman? Mais, c’est pas juste, je ne veux pas en louper une miette ! Alors, le fait d’accompagner son enfant permettra aussi d’adoucir la séparation.

Les enfants n’aiment pas dormir tout seul

Bah un peu comme nous en fait nan? Pourtant, dans notre société, la coutume veut qu’on fasse dormir dès que possible notre bébé dans lit et dans sa chambre . Et parfois à l’encontre des recommandations de l’OMS ! Qui préconise- notamment pour limiter le risque de MSN- que le nouveau-né dorme 6 mois dans la chambre de ses parents (et certains autres organismes de santé prônent même 1 an). Pourtant, bien souvent, les parents sont amenés à dormir avec leur enfant. Et parfois non par choix mais par la force des choses ! Parce que c’est la solution qui est la plus reposante pour tout le monde. Malheureusement, dans ce cas le cododo est alors vécu comme un secret honteux. On a peur du regard des autres. Peur de donner de mauvaises habitudes. Peur de sacrifier son couple. Pourtant, dans nombres de sociétés traditionnelles, tout le monde dort ensemble. Arrêtons d’y voir un affront au couple parental. A part si vous dormez vraiment mal avec votre enfant, il n’y a donc aucune raison de le rejeter du lit conjugal. Cela nourrit son besoin de sécurité et vous évite de vous lever mille fois la nuit. En conclusion: NON (NON, NON, NON), il ne va pas « s’habituer ». Ne vous inquietez pas, il n’aura plus besoin de vous à 18 ans pour dormir. Visualisez plutôt qu’à chaque fois que vous accompagnez votre enfant dans le sommeil, vous remplissez son réservoir d’amour, de confiance, de sécurité. Et un jour, ce réservoir sera suffisamment rempli et il n’aura plus besoin de votre présence pour dormir ! Alors, si au lieu de penser à ce qu’on rate (le film du soir, les papiers à trier, la discussion avec le conjoint…) on savourait ces moments si précieux ?
Partagez avec amour !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 Comments

  • Mélanie

    Merci merci merci!
    Votre article me fait tellement du bien. Moi aussi j’aurais aimé qu’on me prévienne…
    Alors je préviens mes copines qui sont enceintes!

    • Sophie de Parents, ca s'apprend!

      Oui, quand on s’y attend pas, ou pire quand le discours ambiant laisse penser que ce n’est pas « normal »… Ben ca fait bizarre quand ça nous tombe dessus ! 😅

      • Nesrine dz

        Sincèrement j’ai pas l’habitude de faire des commentaires sur les pages web, mais là un grand merci, cela fut un grand soulagement pour moi, ma petite de 11mois à toujours des difficultés pour s’endormir, je suis devenu très nerveuse et stressée à cause de ça. je l’engueule même parfois (et je pleure après). Quand je l’a mis dans son lit elle s’endort puis elle se réveille une toute les demi-heure et elle finisse par se réveiller et puis mettre plus de temps pour se rendormir. Au début j’étais ok avec le fait que le sommeil n’est pas acquis avant 3 ans, mais en voyant partout le truc de routine bébé, et mes copines qui me disent que c’est pas normal et leurs enfants dorment toute la nuit, je suis devenu de plus en plus stressée même je voulais plus voir ma petite la nuit ce qui est très triste pour moi. Bref, un grand merci pour le soulagement que vous m’avez rapporté.

        Nesrine de Alger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *